Les Dévalideuses

Les Dévalideuses

Le collectif féministe qui démonte les idées reçues sur le handicap.

Thread – La perte de l’AAH pour les femmes handi en couple

Thread original : lien – Posté dans le cadre de la journée du 23 novembre 2019, journée de manifestation contre les violences faites aux femmes #NousToutes

En matière de protection sociale, l’autonomie financière des femmes est cruciale. Or le gouvernement a récemment augmenté l’AAH, l’allocation accordée aux personnes handicapées ayant des ressources modestes… Alors champagne ? [Gif femme rit, puis s’arrête et dit NO]

 

L’AAH revalorisée = 900€/mois. Donc toujours en dessous du seuil de pauvreté. On oublie le champagne hein. Rajoutons en plus aux charges quotidiennes des frais spécifiques (transports, santé, adaptations de logement…). Là on laisse carrément tomber le mousseux 1er prix..

Mais là n’est pas le plus gros problème de l’AAH et de sa revalorisation annoncée en fanfare par Mme  Sophie Cluzel. Nope. Ce qui nous fout en rogne c’est que l’AAH n’est pas attribuée selon les revenus de la personne handicapée.. mais selon ceux de son foyer. Et ça, ça change TOUT.

[Gif Poutou, sourcils levés, dit « N’importe quoi non mais c’est n’importe quoi ! »]

Ce « petit détail » rend la personne handicapée tributaire de son conjoint qui a donc une emprise financière énorme. Sans cet argent, la personne handicapée n’a aucun moyen de subsister par elle-même… Vous voyez le danger ou on vous fait un dessin ? [Gif un robot crie danger]

Ajoutons à ça que les femmes handicapées sont plus souvent victimes de violences, notamment sexistes et sexuelles, que les femmes valides. Rajouter une violence économique, on a connu mieux comme revalorisation hein !


Lien : Violences sexuelles : Les femmes handicapées en premier ligne

Quoi ? Tous les partenaires ne sont pas forcement maltraitants ? Encore heureux. Mais vous savez ce qui se passe si vous décidez de mettre fin à votre histoire ? (Les meufs handi chut dites rien, laissez-les autres deviner)

Souvent dans ce genre de situation, la personne se retrouve soudainement sans aucune ressource durant plusieurs mois. Cela est dû aux délais extrêmement longs d’instruction de la MDPH, l’organisme en charge d’accorder l’AAH.

On aurait voulu s’assurer que les femmes handicapée soient systématiquement précarisées et mises en danger, on aurait pas fait mieux. [Gif applaudissement sarcastique]

Allez, imaginons un conte de fées (nous on préfère les sorcières ^^). Ils vécurent heureux et… et le plafond de ressources pour qu’un couple bénéficie de l’AAH vient de baisser. Et vlan, on exclue de nombreux ménages qui seront encore plus précarisés. Merci qui ? Merci Sophie !

On résume le pot pourri, heu la revalorisation de l’AAH ? -> Toujours sous le seuil de pauvreté -> Exposition +forte des femmes handicapées aux violences conjugales et à la précarité -> Abaissement du plafond de ressources qui exclu de nombreux ménages Alors, champagne ?

Bon, on est toujours partantes pour boire du champagne (avec la raclette), mais on va pas le partager avec le gouvernement. On aimerait mieux le boire avec Nicole Ferroni; une meuf total badass dont le billet sur l’AAH est top. Allez, on vous le met en bonus.

Video : Handicap, le prix de l’amour

 

 

Follow by Email
Instagram
YouTube
YouTube